Archive pour novembre 2010

VU: EXPOSITION LA FRANCE DE DEPARDON A LA BN DE PARIS

Dimanche 14 novembre 2010

La semaine dernière, de passage à Paris, j’ai fait un saut  à la Bibliothèque Nationale pour visiter l’exposition: « La France de Raymond Depardon ». Le travail de Depardon à la chambre 20 x 25 réalisé sur des plans film argentique est  colossal ; pourtant je suis certain qu’il laisse dans le public l’apparente simplicité d’un tir de Zidane… quel boulot, quelle rigueur et quelles couleurs…quoique…à ce niveau d’exigence technique que l’on connaît chez ce photographe, vu aussi l’impressionnante médiatisation  de cet événement je m’autorise le droit de faire quelques remarques.

Toutes les images sont en très grand format (1,20 x 1,80 environ). La première photo de l’expo nous montre une plage noire de monde et un ciel envahi de cerfs-volants; tout ce petit monde est magnifiquement disposé mais il  vaut mieux ne pas s’approcher trop près du tirage: tous les personnages sont cernés d’un liserai clair très marqué « numérique »( j’ai appris que les plans films avaient été numérisés). Cela dénote-t-il  une accentuation trop importante ou une étrange manipulation (improbables…). Pour les autres images de l’expo les couleurs semblent légèrement « flashy », différentes de la douce saturation des tirages d’un Shore où d’un Meyerowitz ( mais  j’avoue n’avoir jamais vu les leurs dans une telle dimension). Dommage aussi  qu’une telle rigueur ait laissé passer une image floue: la superbe photographie d’une piscine avec des maisons en arrière plan à droite de la sortie.

Vraiment, « chapeau »  monsieur Depardon, quelle jouissance vous avez du prendre à chaque « Clic » du Compur…pour nous offrir  votre plus beau boulot (photographique), merci.

La semaine prochaine je n’éviterai pas l’incontournable Paris Photo  pour le champagne et vous donner la température de l’art !

PS: Lire le dernier numéro spécial de « Réponses Photo » Georges Rousse.

CHRISTIAN RAMADE

CECI N’EST PAS UNE CARTE POSTALE: Réponse photo » N° 223

Lundi 1 novembre 2010

Ceci n'est pas une carte postale RP